Notre cabinet a reçu la distinction « Meilleur cabinet de recrutement 2020 » (avec 5 étoiles !) dans la catégorie « Managers et Spécialistes » par le journal Les Échos

La joie est grande au sein du cabinet de recrutement situé dans le 12e arrondissement de Paris. Audigny Consulting vient d’être distingué « Meilleur cabinet de recrutement 2020 » par le journal Les Échos dans la catégorie « Managers et Spécialistes ». Basé sur une étude réalisée par Statista auprès des recommandations de 6000 professionnels, le palmarès du célèbre journal économique récompense les entreprises du recrutement les plus appréciées des employeurs et candidats.

Cette distinction est vécue par notre équipe comme l’accomplissement d’une année 2019 pleine de succès : nouvelles recrues, nouveaux clients, nouvelles opportunités. Ayant construit sa force sur des valeurs humaines fortes et une vision bienveillante du recrutement, la dirigeante y voit également la preuve d’un réel changement de mentalités, notamment de la part des employeurs :

« Il y a quelques années, les entreprises recherchaient avant tout à déléguer des tâches longues et rébarbatives (publication d’offres, analyse de CVs, entretiens d’embauche, etc.). Elles s’attachent aujourd’hui à s’entourer d’experts des relations humaines qui sauront les accompagner dans la transformation de leurs équipes. C’est ce qu’on essaye de construire chez Audigny. C’est ce qui est très apprécié dans notre démarche de recrutement.»  (Elvire Daudigny del Fondo, dirigeante et fondatrice d’Audigny Consulting).

Depuis sa création en 2001, le cabinet Audigny s’est construit une place centrale au sein des métiers du document. Ses clients sont parmi les plus importants du secteur. Son équipe recrute chaque année plus d’une cinquantaine de cadres et techniciens en imprimerie, packaging, bureautique et informatique (éditique, gestion électronique des documents, dématérialisation…).

Comment se présenter ? Comment s'habiller ? Quelles questions vont être posées ? Comment apprivoiser le recruteur ? Nous vous donnons toutes les clés pour réussir votre entretien d'embauche avec un cabinet de recrutement !

Véritable parcours du combattant pour les uns, opportunité professionnelle inouïe pour les autres, le recrutement par un cabinet de recrutement peut être source de stress pour bon nombre de candidats. Même s'il ne s'agit pas de l'employeur final, le cabinet peut avoir un réel impact (positif ou négatif) sur la carrière d'un professionnel. Réussir son entretien d'embauche s'avère donc primordial pour pouvoir décrocher les meilleurs postes et avoir son CV en haut de la pile qui sera envoyée à l'entreprise qui recherche un nouveau collaborateur.

L'une des premières choses à comprendre est que le recruteur qui sera en face de vous a pour mission de vérifier que votre profil correspond bien à ce que recherche son client. Il aura donc tendance à vous "imaginer" dans l'entreprise pour laquelle vous postulez. L'attitude que vous pourrez avoir tout au long du parcours de recrutement devra donc être en phase avec l'emploi recherché.

Toutefois, ne perdez pas de vue que vous pourrez être présenté à d'autres clients que celui initialement prévu. Le recruteur possède en effet le même objectif que vous : faire en sorte que vous trouviez un travail qui vous corresponde. Il pourra ainsi satisfaire le besoin de l'un de ses clients et lui envoyer la facture (!). De ce point de vue, faire émerger un bon contact avec le consultant en recrutement s'avère essentiel. Voici nos conseils pour y arriver.  

1. Avant l'entretien, soyez courtois et inspirez confiance (même au téléphone)

Par manque de connaissance du poste ou par crainte de faire un entretien avec un cabinet de recrutement, on voit trop souvent des candidats répondre sèchement au téléphone ou au contraire montrer une forte hésitation. N'oubliez pas que l'appel ou le mail avant un entretien est la première impression (avec votre CV) que le recruteur aura sur vous. Soyez donc souriant, poli et montrez que vous êtes motivé pour obtenir un poste.

2. Soignez votre présentation (tout en étant à l'aise !)

Soigner sa présentation est primordial lorsqu'on passe un entretien dans un cabinet de recrutement. Un jogging ou un costume trop grand et délavé de même qu'une posture lancinante ou arrogante ne vous fera pas gagner des points auprès du recruteur. Adoptez un style qui vous correspond et dans lequel vous vous sentez à l'aise ; mais n'oubliez pas qu'il s'agit d'un exercice avant tout formel dans un cadre professionnel. Préférez donc les tenues qui mettent en valeur votre sérieux et votre professionnalisme. Cela est d'autant plus important si vous prétendez à exercer des fonctions commerciales pour lesquelles la présentation possède une part importante dans l'approche client.

3. Arrivez à l'heure. Pas (trop) en avance et surtout pas en retard !

Voir un candidat arriver avec 30 minutes d'avance n'est jamais bon signe. Cela dénote un réel manque d'organisation qui pourrait déstabiliser le cabinet ; vous seriez par exemple susceptible de croiser d'autres candidats, ce qui n'est pas au goût de tous les recruteurs. Arriver en retard marque, au contraire, un certain désintérêt pour le poste proposé et un manque de motivation. Arrivez donc au plus possible à l'heure de votre rendez-vous ou 5-10 minutes avant grand maximum. Et si pour une raison X ou Y vous voyez que vous arriverez en retard, n'hésitez surtout pas à appeler le recruteur pour lui expliquer la situation.

 4. Dès l'entrée en matière, soyez souriant et convaincant

Une personne vous accueille, vous propose un café, un thé, un verre d'eau ou tout simplement de vous asseoir, l'entretien a déjà commencé. Même s'il ne s'agit pas toujours du recruteur qui fera l'entretien, cette personne aura déjà une première impression sur vous. Efforcez vous donc d'être souriant, d'avoir une poignée de main assurée et de paraître naturel. Contrairement aux entreprises classiques, les recruteurs en cabinet voient passer des dizaines de candidats par semaine et n'ont pas d'appréhension particulière quand ils rentrent en entretien. Adoptez donc le même état d'esprit qu'eux, soyez détendu (sans être relâché !).

5. N'arrivez pas les mains vides !

De (trop) nombreux candidats arrivent les mains vides à l'entretien. Cela reflète un réel désintérêt pour la rencontre avec le recruteur et un manque de préparation. Apportez donc avec vous des éléments qui montreront votre implication. Au minimum, il semble judicieux d'avoir avec vous un exemplaire de votre CV (le recruteur peut avoir oublié de l'imprimer) ainsi qu'un carnet de notes pour pouvoir inscrire les informations essentielles fournies par la personne qui vous recevra. Ensuite, selon le poste recherché, vous pouvez amener des exemplaires de vos créations (pour les graphistes ou les fabricants), de vos bilans d'activité (pour les postes commerciaux ou financiers) ou encore des plaquettes de vos anciennes entreprises (pour les postes en marketing). Enfin, un smartphone pourrait vous être utile pour montrer au recruteur des documents numériques (site internet, page Facebook, vidéo...) ou pour retrouver des informations rapidement.

6. Présentez-vous en mettant en avant les points saillants de votre parcours

Après avoir parlé de son cabinet, le recruteur vous demandera sûrement de vous présenter. D'une durée d'environ 3 à 5 minutes, cette présentation sous forme de storytelling doit être réfléchie en amont du rendez-vous. Elle doit pouvoir mettre au maximum en avant les points de votre parcours qui répondent à l'offre pour laquelle vous passez l'entretien. Par exemple, si vous postulez pour une fonction commerciale dans une imprimerie, il est préférable de vous attarder sur votre carnet d'adresses et sur votre expérience en imprimerie plutôt que sur votre passion pour le kayak ("vous avez vu, ça se lit dans les deux sens ?") ou encore votre super stage de 3ème passé au service informatique de l'entreprise de vos parents. Présentez votre parcours en commençant par formation puis détaillez vos expériences professionnelles de la plus ancienne à la plus récente, en vous concentrant sur les plus pertinentes pour le poste ; pour toutes vos expériences, décrivez le secteur d'activité de l'entreprise et son effectif, le type de contrat, la durée du poste, les missions qui vous ont été confiées et les résultats que vous avez obtenus.

7. Maîtrisez le contenu de votre CV

Avant d'envoyer votre CV, assurez vous d'en connaître chaque détail et de pouvoir répondre à des questions s'y référant. Vous avez inscrit "anglais courant" ? Attendez-vous à ce que le recruteur puisse effectuer tout ou partie de l'entretien dans la langue de Shakespeare. Vous avez enchaîné les CDD pendant 5 ans, vous n'avez pas retrouvé d'emploi depuis 3 ans ou vous vous êtes retrouvé au chômage à la suite d'un CDI ? Soyez à l'aise avec les interrogations sur les raisons qui vous ont amenées à de telles situations. Quel que soit votre parcours professionnel ou scolaire, essayez toujours d'être positif, de mettre en avant ce que vos expériences vous ont appris et en quoi elles pourraient être une force pour le poste que vous convoitez. Assurez vous également de mettre à l'épreuve les qualités que vous avez mentionnées ; si vous avez inscrit "ponctualité" et "relationnel" sur votre CV, essayez d'arriver à l'heure et d'être de bonne humeur face au recruteur. Enfin, évitez d'inscrire des éléments trop personnels sur votre CV (personne n'a besoin de connaître votre statut marital ou le prénom de vos enfants) ou encore des mentions qui pourraient se retourner contre vous en entretien (par exemple, il ne sert à rien de marquer que vous aimeriez travailler dans un autre poste que celui pour lequel vous postulez).

8. Préparez les réponses aux questions (dites) "pièges"

Certaines questions sont particulièrement appréhendées par les candidats. Sans toucher à la vie privée, elles peuvent être déstabilisantes par leur caractère réflexif (vous devez vous regarder dans le miroir, vous examiner vous-même, vous et vos envies) : "où vous voyez-vous dans 5 ans ?", "quels sont vos principaux défauts / principales qualités en milieu professionnel ?", "de quoi êtes-vous le plus/moins fier dans votre parcours professionnel ?", "pourquoi vous postulez pour ce poste en particulier ?", "que disent vos (anciens) collègues de vous ?" etc. Pour pouvoir répondre sereinement à ces questions, il est donc nécessaire de réaliser votre introspection au préalable de l'entretien. Cela vous évitera de perdre pied et de répondre de manière trop convenue ("mon principal défaut est...euh...perfectionniste") ou dans des termes trop forts ou mal choisis qui pourraient se retourner contre vous ("on dit de moi que je suis impulsif", "je postule car j'aimerai avant tout changer de région", etc.)

9. Posez des questions !

A votre tour, posez des questions au recruteur : effectif, nombre de salariés, localisation du poste, fonctions des personnes avec lesquelles vous êtes susceptibles de travailler, etc. Même si celui-ci ne pourra pas vous donner autant de détails que l'employeur, il sera plus à l'aise que lui avec certains points : la rémunération, la culture de l'entreprise ou encore le niveau d'exigence attendu par son client sur ce poste. Si vous êtes sélectionné pour le poste, n'hésitez pas non plus à poser des questions sur le processus de recrutement en lui-même (déroulement des entretiens avec l'entreprise, personnes à rencontrer, etc.). Si, au contraire, vous sentez une réticence pour le poste convoité initialement, vous pouvez demander au recruteur si d'autres entreprises ou d'autres postes pourraient davantage correspondre à votre profil (c'est tout l'intérêt des cabinets de recrutement pour les candidats !).

10. Restez professionnel du début à la fin !

Si le contact passe bien avec le recruteur, il est probable que vos échanges soient plus détendus en seconde partie d'entretien. Cela est d'autant plus vrai avec un cabinet de recrutement car, une fois que la personne a vérifié que vous correspondiez bien au poste recherché, vous rentrez en phase de préparation pour le prochain entretien, celui avec l'entreprise susceptible de vous embaucher ; le recruteur devient ainsi votre "coach" pour pouvoir passer au mieux les prochaines étapes de recrutement et ainsi finaliser la mission pour son client. Lors de cette dernière partie d'entretien - si tant est que tout ce soit bien passé avant - vous serez amené à exprimer plus librement vos émotions, votre ressenti par rapport au poste, vos attentes en terme de salaire ou encore vos contraintes horaires. Même si ce moment peut paraître plus "amical", n'oubliez pas que vous êtes toujours en entretien d'embauche et qu'un élément que vous communiquez dans la détente peut se retourner contre vous (une posture trop relâchée, une critique vive de votre ancien patron ou encore une contrainte horaire ou salariale dont vous n'aviez pas parlé avant...). Il est donc important de rester professionnel du début à la fin, de faire attention à ce que vous dites et de ne pas croire qu'un bon feeling avec le recruteur signifie que vous décrocherez obligatoirement le poste.

11. (Bonus) Et si vous devez passer des tests, soyez po-si-tifs !

Il arrive dans certains cabinets de recrutement (dont le nôtre) que vous soyez amené à passer des tests de personnalité ou des tests sur des compétences requises pour le poste convoité (anglais, Word, Excel, relation commerciale, comptabilité, etc.). Ces tests ont pour vocation à compléter l'entretien d'embauche en lui apportant une certaine objectivité (car tous les candidats répondent au même questionnaire). Même si les questions posées peuvent vous paraître faciles, il est important que vous le réalisiez à un moment où vous êtes en forme et où vous pouvez consacrer toute votre attention sur la réalisation du test. Cela est d'autant plus vrai pour les tests de personnalité car ils ont tendance à évoluer en fonction de votre état d'esprit. Vos résultats ne risquent pas de changer du tout au tout mais il est fort probable qu'ils soient bien plus positifs si vous réalisez le test en étant vous-même positif ; votre bonne humeur, votre envie d'aller de l'avant s'en fera ainsi ressentir et vous aurez tendance à être plus cohérent et sincère avec vous-même.

Prêt(e) pour votre entretien ?  Notre cabinet de recrutement Audigny Consulting vous propose de nombreuses offres qui pourraient correspondre à votre profil. Cliquez ici pour les consulter.